Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2007

J’ai entamé ma guérison depuis le 15 décembre dernier.

Le truc est simple. Faites votre sapin avec vos 2 jeunes cocos qui, dans tout leur énervement, n’en ont rien à cirer que les boules ne soient pas réparties de manière équilibrés, et en nombre, et en couleur, comme vous essayez en vain de leur faire comprendre.

Et surtout que ce qui importe, c’est que tout ce qu’ils peuvent mettre la main dessus, rentre dans les 2 rangées de branches qu’ils sont capables d’atteindre puisque le sapin est placé sur une petite table.

Alors les premiers jours, ça écorche carrément les yeux. Mais on finit après 2 semaines à s’y faire… Je vous jure.

Read Full Post »

Déception

Déjà 16 jours que je n’ai pas écrit!!!

Que le temps passe vite. Déjà, un autre Nowell de passé. Tant de préparation pour si peu.

Une chance que la magie opère du côté de la couvée. Ça aide à se dire que l’on ne se tape pas tout ça pour rien!!!

Quoique cette année, le Père Nowell n’a pas fait le bonheur de Petit-Poulet. Celui-ci lui avait demandé  »l’auto Flash des Bagnoles avec des boutons qui parlent » et il ne l’a pas eu. Il nous a avoué sa déception hier… Et quand je lui ai dit que peut-être le Père Nowell ne l’avait peut-être juste pas trouvé dans les magasins, il m’a répondu qu’il n’avait sûrement pas été chez  »Tus ar ous ».

C’est vrai. Il n’y a pas été cette année car la fois ou il a voulu y aller, il n’y avait pas de stationnement et il a continué son chemin. (Pis de toute façon, le Père Nouel s’enfarge assez dans les bebelles qui traînent partout à l’année, qu’il a décidé que c’était une année de jeux de société…)

😉

Read Full Post »

J’ai souvent l’impression de ne jamais faire le bon choix…

J’ai été magasiné mon cadeau de Nouel avec maman hier soir.

J’ai hésité longuement (pendant des semaines même) à savoir si j’avais le goût de me faire gâter en optant pour du matériel pour mon passe-temps préféré ou y aller pour ce que j’ai besoin et moins de sous pour me l’acheter moi-même, soit une paire de souliers, de bottes ou un manteau d’hiver. Des choses plattes à recevoir en cadeau, j’avoue.

Alors j’ai trouvé un beau manteau pas cher pas cher. Mais j’ai aussi trouvé de belles bottines pas cher pas cher.

J’y ai pensé et repensé. En me pilant sur mon envie réelle, j’ai choisit le manteau car c’est le choix le plus raisonnable que je pouvais faire. L’année prochaine, je me promets que s’en sera une de frivolités!!!

Même si je suis contente de mon choix, je sais bien que je n’avais pas vraiment de choix gagnant.

Justement ce matin, en me voyant sortir dehors avec mes grosses bottes de skidoo (parce qu’il avait neigé durant la nuit), je me suis dit que j’aurais donc dû prendre les bottes cette année…

Jusqu’à ce qu’un froid de canard arrive ou je serai bien contente de mon manteau!

C’est clair, je m’en sortirai pas cette année…

Ce soir, c’est ma rencontre de décembre avec ma coiffeuse, question d’être poupoune à Nouel… Je les coupe ou les coupe pas? Brune ou rousse? Toupette ou pas?

(Est-ce qu’on guérit de cette cochonnerie là, docteur???)

Read Full Post »

…Il y 3 étés de cela. Poussin avait pas un an et encore très attaché à sa mère. Petit-Poulet, pas 3.

5 heures de route me faisait peur. Je m’imaginais faire la moitié du chemin avec les boys en crise. Alors, j’essayais de les occuper dans leur période d’éveil. Poussin était endormi. Petit-Poulet pas encore et comme on était sur la 20, on pouvait voir quelques troupeau de vaches. Celles-ci intriguaient pas mal Petit-Poulet. Alors j’ai saisie l’occasion;

-Petit-Poulet, tu sais qui est le papa de la vache?

-… (ok, j’avoue que c’était une question difficile)

– On l’appelle le Taureau. La Vache, c’est la maman. Et tu sais comment il s’appelle le bébé de la vache?

-Poussin!!! Me répondit-il de sa petite voix claire.

Bon. J’avale la pilule. J’ai couru après. C’en était une facile… (il avait quand même pas 3 ans encore).

Le Papa Coq à fini le voyage à ravaler son fou rire (et même encore quand il y pense).

Et pourtant, j’ai rien appris de la leçon et je continue à être super championne pour me mettre dans des situations embarrassantes.

Ça fait parti de mon charme j’imagine…

Read Full Post »

Poussin à 3 ans.

ET 3 carries. Dont une qui requiert une procédure assez rapide.

Mais Poussin refuse d’ouvrir la bouche et aime pas le bec qui aspire la salive. Bruit, grosseur? Je sais pas, il veut pas me le dire. Il refuse juste de coopérer. Je suis un peu découragée. Si au moins il ouvrait la bouche pour qu’on essaie…

Ce matin, c’était son rdv pour l’obturation. La dentiste avait pas grand espoir.

Moi j’en avais…

J’ai bassement essayé d’acheter Poussin.

Surprise au magasin. Bonbons. Dîner au resto tout seul avec maman. Plus grosse surprise au magasin. Gros gros sac de bonbons. Souper au Mc Do…

Rien à faire. Il a même pas bronché et fait mine d’ouvrir la bouche.

Alors nous sommes ressortis peinards.

Avec le numéro de téléphone d’un pédo-dentiste. En gros, c’est un dentiste qui ne fait que ça des enfants difficiles. À ce que j’ai compris, les murs de sa clinique sont capitonnés et super isolés afin que personne ne les entende hurler. (Perso, je vois vraiment pas en quoi ils peuvent être différents si ce n’est au niveau de leur équipement immobilier.)

Mère indigne. Je vous l’ai dit. Une fois rendu là, je sais pas s’il va comprendre que des fois, vaut mieux être moins intègre envers soi-même et accepter les bons deals.

Read Full Post »

Bon, au risque de me contredire, y a du nouveau à la Garderie…

Eh. Faudra que je m’y fasse. Petit-Poulet a encore la cote.

Une autre Maman Poule me racontait comment son Petit-Poulet à elle, voyait Petite-Poulette Paquette dans sa soupe et que son rêve était d’être son amoureux. Petit-Poulet qui était à côté de moi a tout entendu.

Une fois dans l’auto il a éclaté; c’est LUI l’amoureux à Petit-Poulette Jolie. (Oh, ça sa vient de moi, je la trouve très jolie et suite à des petits problèmes familiaux, c’était ma manière de lui remonter le moral… Disons que son vrai prénom sonne mieux avec le Jolie que celui que je lui donne dans ce blog).

OH, le Petit-Poulet possessif!!! Ne voulais-tu pas être seulement son ami avant qu’elle ne fasse des ravages au sein du poulailler??? Aurais-tu hérité de ce gène de la mâlitude qui fait en sorte que tant qu’on sait la Poulette assujettie à notre charme, on prône le statu quo du célibat?

Non, tu dois être trop jeune encore pour avoir pensé et assimiler tout ça. On va te donner une chance.

Alors moi, comme j’aime faire parler mes enfants, je poursuis la conversation…

– Petit-Poulet… Pour des poussins de garderie, que veut dire  »être des amoureux »?

– Ben c’est quand on aime assez quelqu’un pour lui donner des câlins et des becs.

– ET toi, tu lui en donnes des câlins et des becs à Petite-Poulette?

– Non.

– Mais elle est ton amoureuse ou non?

– Oh, elle est mon amoureuse, mais j’ai jamais le temps de lui en donner des becs et des câlins. C’est elle qui m’en donne avant.

– Oh. (Je suis restée sans voix. Qu’aurais-je pu rajouter?)

QUESTIONNEMENT:

*Je me demande si Glenn Close dans Fatal Attraction avait le même genre d’attitude envers ses petits amis…

NOTE A MOI-MÊME:

*Ne surtout pas raconter ça au Papa Coq. Des plans pour qu’il se gorge de vanité face au charme naturel que Petit-Poulet a hérité de lui.

(Oui, je sais. Papa Coq a des côtés machos par moment. Mais ça, ça fait partit son charme.)

Read Full Post »