Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for janvier 2008

Oh cruelle expression s’il en est une.

Voilà un bon résumé de mon quotidien depuis le retour des Fêtes. En fait, mes Fêtes à moi commence en septembre avec mon anniversaire, celui de mes fils et autres amis proches qui ont eu la même idée de faire leurs enfants pendant les vacances de Nouèl et ça se prolonge en octobre. En fait, l’année dernière, j’ai calculé et on en a eu un bon 13 fêtes d’enfants à placer dans 4 fins de semaine… Poussin ayant malheureusement atteint l’âge d’être invité à ses propres fêtes d’amis.

De la logistique pure. L’année dernière, je me promenais de la maison à la garderie avec mon petit carnet pour noter les intentions des autres Mamans Poule pour leur propre poussins.

C’était digne de ces jeux qu’on retrouve dans les livres qui se vendent en pharmacie. Untel est assis à côté de Unetelle. Unetelle2 n’aime pas Untel4. Par contre, Untel5 est placé à côté à côté de celui qui aime Untel3… Vous vous rappellez?

Alors voici mes propres instructions/restrictions (et j’en oublie un peu).

-Poussin est né le 21 septembre.
-Alexis, un ami de garderie à Poussin est né lui aussi le 21. C’est son meilleur ami. (1 après-midi)
-Tristan, un autre ami à Poussin, lui , c’est le 22. Il est celui qui complète le trio inséparable du local. (1 après-midi)
-Félix (ami à Petit-Poulet et fils de l’une de mes meilleures amies) le 25. (1 après-midi)

-La maman a Félix a la priorité car étant séparée, faut que les dates concordent avec la bonne fin de semaine.

-Alors une fois que cette date est arrêtée, faut faire en sorte que les 3 amis n’organisent pas leur fêtes au même moment, question de pouvoir tous aller à ceux des autres…
-Mathis, (fils d’une autre mes meilleures amies) est né le 6 octobre. (Geneviève, heureusement pour moi, le fête souvent la même journée que Danaé…)

-Sa petite soeur, Danaé, la veille, soit le 5. (Donc 1 après-midi pour 2)

-Petit-Poulet, le 8 octobre.

-Deux autres de mes grandes amies ont eu leurs enfants le 9, le 10 et le 18 octobre. (3 après-midi)

-Poussin et Petit-Poulet ont 2 semaines de différence. JE REFUSE de les fêter ensemble.

-Chacun ont leur propre anniversaire avec leur amis. (2 après-midi).

-On leur fait un souper avec ma famille. (1 souper)

-Belle-maman leur fait un souper chacun aussi de leur côté. (2 soupers)

-Je ne peux pas faire les soupers de famille ensemble. Raison inconnu, mais les invitations ne sont jamais acceptées de l’autre côté de la famille.

-Alors sur 5 weekends, je dois en éliminer un, celui de l’Action de Grâce qui adonne toujours avec la fête de Petit-Poulet. C’est pas un bon weekend. Les copains étant toujours partit pour les 3 jours. (3 après-midi perdu).

Ce qui me donne finalement 8 après-midi disponibles pour 9 fêtes d’enfants…

Ensuite, en novembre il y a le beauf et mon neveu Charles. En décembre, le party en avance de ma sister, la fête à mon filleul Philou (faudrait bien que j’arrête de l’appeller ainsi, il s’en va sur ses 16 ans…), une journée de magazinage avec Belle-Maman et un autre avec ma Mère et le mien si je trouve un moment de libre.

Après, Papa Poule peut bien m’accuser de ne pas être organisée. C’est clair, l’année prochaine, je laisserai ses remarques me couler sur le dos comme de l’eau sur le dos d’une maman canard… Et du canard, je garderai en tête l’image qui a circulé il y a plusieurs années ou l’on voyait le canard calme en surface mais qui pédale comme un fou sous l’eau.

Aucun questionnement à avoir pourquoi j’arrive aux  »vraies » Fêtes déjà la langue à terre. On est fin janvier et péniblement, je commence à m’en remettre… Et le goût d’écrire me revient.

(Ce moment de défoulement vous a été présenté par les magasins Wal-M, Zell et autres magasins à 1 piasses dans lesquels je m’appauvris à chaque automne au grand plaisir des petits-amis…)
Publicités

Read Full Post »