Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2009

Un choix bien égoiste…

Cet article de Matante Jo-bine m’a donné le goût de vous dire que cette année j’ai dit non.  Papa Coq étant d’accord lui aussi.

J’ai dit non à l’interminable saison de soccer qui nous tenait en  haleine tout l’été depuis 3 saisons dans le cas de Petit-Poulet avec en prime un été double l’année dernière, puisque Poussin avait aussi l’âge requis pour joindre les rangs.

J’ai dit non sans même demander l’avis aux principaux intéressés.

J’ai dit non à courir comme une poule pas de tête 2-3 soirs par semaine pour arriver à temps aux joutes, avec le retour de la  garderie et les repas.

J’ai dit non à regarder les chaudes soirées passées à travers les maringouins alors que je pourrais les passer dans la piscine ou à vélo.

Bien égoistement, j’ai choisit de prendre soin de ma bedaine. 

ET de laisser Papa Coq prendre le temps de montrer à nos fils à faire de la bicyclette à 2 roues.  A nager sans flotteur (quoique ça, je pourrai faire… ça flotte bien une bedaine ronde…). 

A prendre le temps de profiter de la vie.

Ouais.  Un choix bien égoiste…

Publicités

Read Full Post »

Questionnement

Est-ce que c’est à cause de mon âge ou à cause des 2 autres?

Je sais pas.  Mais crime que je suis fatiguée.  L’estomac à l’envers.  J’ai jamais juste un peu faim.  C’est  tout de suite la faiblesse extrême ou la sensation de mettre gavé de frites trop grasses.  À chaque fois.  Y a qu’une période de grâce de 5 minutes entre les deux.  Encore là, j’en sors pas gagnante.  Je profite de ces 5 minutes ou je mange tout de suite pour éviter cet état d’inanition avancée?  Je ne prends pas de chance et je collationne pour l’éviter, quitte à me sentir mal et l’estomac lourd pour encore 2-3 heures?

Je sais pas.  J’ai pas eu le temps de réfléchir à la question.  Ça me tire trop d’énergie.

J’n’ai que 8 semaines de fait.  Je prévois trouver la réponse d’ici un mois.   Vous savez, ce fameux 12 semaines ou tout redeviens facile et agréable?  En tout cas, c’était comme ça dans mes souvenirs.

Papa Coq en fait ses choux gras.   »C’es toi qui l’a voulu!!!! »

Ouais ben là, j’pu sûre.  J’dois être trop vieille.  Mais c’est quoi l’idée de se prendre pour une jeune poulette toute fraîche???  Ça m’apprendra.

Read Full Post »

MEA CULPA

A ma maman qui lit mon blog. 

Je sais que tu n’aimes pas quand j’écris comme je parle.  Je fais habituellement attention, mais pas quand je  »poste » sur mon forum. 

Alors j’espère que tu t’écorcheras pas trop la rétine. 

Je t’aime.

Read Full Post »

Dernier mois d’essai. Bon, comme ça pas marché les fois d’avant, on fait des plans. J’aurai ma salle de scrapbook dans la chambre du haut… Celle ou on aurait mis bébé s’il y avait eu bébé.

Tranquillement, on se fait à l’idée.

J’étais juste pas dûe faut croire qu’on se dit.

ET là, le mal de seins s’est installé. Les pantalons se sont mis à rapetisser. Mon estomac, a faire le difficile.

Et aujourd’hui, c’était la journée du pipi. Vers 5 heures, le mal de sinus et de tête me prend. Je veux pas me lever pour aller chercher des pilules. Si je me lève, je vais déclencher l’envie de pipi et je devrai faire le test. Je veux retarder le moment. Je veux juste pu tester. Je veux pas affronter la réponse. Pas avoir à annoncer la nouvelle a ma boss… a mes beaux-parents pour qui plus que2 enfants, c’est la pauvreté…

Chéri me pousse en bas du lit. Travail oblige… Je développe le test. WOW. High Tech. Y a même une batterie à la chose. Je me marre en me disant que le feeling serait encore mieux si je faisais pipi sur le laptop à Chéri… Ça lui apprendra à m’obliger à me lever…

En tout cas. Le petit sablier me dit de patienter….

ET pis, BANG!!!!

Pas de petite ligne rose fantôme qu’on sait pas trop si ça va foncer ou non… Pas de doute à savoir si on a pogner LE test défectueux de la batch… Je me suis payer le gros kit. Pour la dernière fois.

C’est écrit en grosse lettre. Tu peux définitivement pas le manquer. J’ai voulu croire que j’arrivais pas à lire, mais c’est écrit en français et anglais…

ENCEINTE

Astifie. FAit 4 ans que j’attend ce moment pis là, je  »choke ». C’est à rien comprendre. Je suis toute mélangée. ON est content, mais on sait pas trop comment réagir… On met un break sur les rénos. Sur nos projets….

ON dit bonjour a une autre tite boule d’amour.

En espérant que ça fasse pas comme la dernière fois pis que demain matin, mon p’tit coco décide pas de prendre le large…

Alors voilà…

Si tout va bien, la vieille poule pondera pour une dernière en septembre… 3 jours après la date a Poussin. 14 avant celle à Petit-Poulet. 52 semaines à l’année mais moi, faut que je fasse mes p’tits dans le même 2 semaines…

Read Full Post »

Et voilà.

C’est fait. Ma dernière ovulation avant les arrêts des essais.

Bon, bien peu pour certaines. 6 mois depuis les débuts. C’est pas beaucoup mais c’était notre entente à mon Coq et à moi. Pas plus que 6 mois. Question de pas se faire d’attentes trop longtemps. Question de pas virer fou non plus. Parce qu’on a déjà 2 beaux enfants en santé. ET parce qu’à 36 ans, faut savoir aussi passer à autre chose.

Ya la fausse couche que j’ai fait, juste avant le début officiel des essais qui est venue retarder le processus pour un bon 2 mois. Ya la Gastro et le Rhume, visites-attendues qui se sont pointés lors des ovulations 3 et 4 et qui ont aussi fait fouérrer la chose et le mois dernier ou on a complètement raté le rdv. Alors malgré l’envie qu’on avait d’être découragé et d’arrêter ça là, on a trouvé l’idée de l’abandon du dernier mois un peu platte. Comme si dans le fond, on avait pas vraiment donné la chance au 3e de se joindre à nous.

Mais là, cette semaine c’était notre dernière fois. Pis on a pas manqué le rdv. Faut juste espérer que les matières premières étaient de qualité…

Faut maintenant attendre. Pis pas trop psychotter. Parce que je suis bonne là-dedans. Ouais. C’est ça que ça fait quand les 2 premiers ont été trop faciles…

2 semaines pleines a attendre. Ça va être long….

Read Full Post »

Mise en contexte.

J’ai toujours voulu 3 poussins.  Toujours?  Non, suis une menteuse finie…  Laissez-moi rephrasez le tout…   DEPUIS que l’envie de me reproduire m’a prise, à 29 ans, j’ai toujours eu envie d’avoir 3 poussins. 

Voilà.  C’est mieux.

Deux c’était trop peu.  Quatre?  Trop pour moi.  3 me semblait un chiffre juste.

J’ai travaillé fort pour ça.  Papa Coq était loin d’être convaincu.  Surtout après l’arrivée de Poussin.   Rejeton Intense par excellence.

Le deal?  ON se débarasse de TOUT les trucs de bébé.  Avant de décider si on (on, exclut ici la narratrice, of course!) voulait un bébé parce qu’on était  »dedans » ou parce qu’on voulait vraiment apporter une additionnelle boule d’amour dans la dynamique familiale.

J’ai réussit à faire accepter qu’on garde la poussette, la chaise-haute et le vieux parc qui a servit pour tout les petits enfants de mon côté de la famille et qui a un vénérable âge d’environ 20 ans et qui n’a absolument rien à envier a ceux qu’on vend maintenant…

J’ai tout essayé pour le convaincre.  La douceur.  Le boudage.  Le silence.  Le déni.  La séduction.  La pression…

J’ai même essayé la numérologie.  Oui oui.

Une matin, lors de l’évaluation pour le soccer, on a rencontré 3 nouvelles familles…  Qui avaient 3 enfants chacun.

J’ai renoté le tout à mon Coq.

J’ai même fait la numérologie de sa date d’anniversaire.  De la mienne.   Des 3 partouts!!!!

J’en ai fait la démonstration scientifique rigoureuse du signe que le destin nous envoyais.  J’ai pas ébranlé d’un iota mon Coq de chum.

ET un jour, tout à débloqué.  Je saurai jamais pourquoi.  Ni comment.

Read Full Post »

Voici quelques messages en rafale que j’avais écrit sur JF et qui résument bien ce que je vis depuis quelques temps…

Read Full Post »