Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2009

George doit maintenant se réveiller tranquillement de son anesthésie générale…  Le dessous des pattes douloureux et la région du plaisir endolorie…

Je me demande comment il se sent.  J’ai eu une pensé pour lui hier soir.  Tout seul dans sa cage, dans un endroit inconnu avec l’odeur de tout ses animaux malades ou apeurés, il a dû complètement se sentir abandonné hier soir.

J’espère juste que cette expérience ne lui fera pas faire une psychose.  J’ai assez de misère avec lui comme ça…

😉

Publicités

Read Full Post »

Rectificatif

Désolé ma soeur.

Je viens de me rendre compte que j’ai modifié le nom de ton pitou tout poilu dans l’un de mes commentaires de bienvenue…

Non, je sais que c’est pas BILLY Watson, mais bien BOBBY Watson…

😉

Read Full Post »

Ce sont là les noms de plusieurs de nos animaux qui nous ont suivit (Caro et moi) avec les années…  On a un petit quelque chose avec les prénoms humains donnés aux animaux j’imagine.

😉

***************

Max, c’était le vieux Golden Retriever à ma soeur.   La semaine dernière ou celle d’avant (?), après un malheureux accident, ils ont du l’endormir pour toujours…

Max, en était à la fin de sa vie.  Ça été le premier contact de mon Poussin avec un si gros pitou.  Il s’est couché dessus, mis son nez dans son poil, lui en arracher quelques uns au passage (et en les laissant gracieusement tombé sur le plancher pour le pauvre nez de sa marraine adoré…).  Et Max, lui, revivait alors le bon temps ou les enfants de ma soeur s’en donnait aussi à coeur joie avec leur gros chien poilu…

Petit Poulet, lui, fidèle à son habitude, a eu du trouble à s’habituer à cette grosse masse poilue aussi grande que lui, mais au final, il l’aimait bien Max…  Pas mal plus calme que Bill.  ET cette présence tranquille va lui manquer.  C’est ce qu’il nous a dit…

Il va nous manquer à nous aussi.

***************

Bill.  Super Shnauzer Nain noir.  En tout cas, il nous a été vendu comme tel, mais à la  »shape » d’un Schnauzer Moyen.

Nous l’avons eu alors que j’étais enceinte de quelques mois, de Poussin.  Achat impulsif s’il en est un.

Heureusement, ma soeur ont eu la bonne idée de l’adopter avant que je ne le passe au moulin à viande ou que je lui donne une belle boulette de steak haché à l’arsenic.  

Son jappement intensif a eu raison de toute la patience qui me restait pour cette petite boule de poil noire… à travers mon retour stressant au travail, mon début de grossesse et l’abolition de post dont j’ai été victime.  Disons que ce n’était juste pas le bon timing pour lui et moi.

Maintenant?  Il est toujours aussi dépendant affectif (dépendance dont prend bien soin -et avec un plaisir évident- ma grande soeur) mais j’avoue avoir beaucoup de plaisir à le retrouver quand on la visite.

Bill, c’est Bill.   Dans toute sa splendeur.

***************

Bobby Watson, c’est le nouveau toutou de Caro.  Je l’ai pas encore rencontré.  C’est un beau Caniche Royal croisé avec une vache semble-t-il.  Je veux en donnerai des nouvelles.  J’ai hâte de voir s’il jappe comme un vrai chien ou non…

***************

Maintenant, chez-nous, y a George de La Jungle.  Communément appelé George.  (Accentuez la première syllabe et rrrrroulez le r.  Prendre aussi l’accent de l’annonce d’Harvey’s ou on demande au gérant le nom de son cuisinier et qu’il répond, Frreeeuuuudddd. – Vous aurez ainsi la bonne prononciation de son nom).

George c’est MON petit minou noir.  Que mon Coq d’Amour m’acheté entre Noel et le Jour de l’An pour compenser pour le 3e poulet qui ne s’était pas pointé et pour lequel, on avait perdu un peu espoir, étant dans notre dernier mois d’essais.

Alors George, il est…  euh…  un peu spécial.  Pas nerveux pour deux sous…  Mais côté psycho-moteur, j’ai des doutes.  ET parfois, il a ce regard absent qui me fait douter que ses cellules ne sont peut-être pas toujours toutes connectées….

Par 2 fois, dans la première journée ou on l’a eu, il s’est jeté dans le vide des escaliers.  Pas débouler, nenon.  Il était bien sûr du côté le plus loin, là ou le plancher de cuisine arrête au profit du vide des escaliers,  pour être sûr d’atterir directement au bas de ceux-ci.  Par 2 fois, j’ai cru que j’allais me retrouver en deuil de mon minou dès la première journée…  Nous avons mis ces incidents sur le compte de l’intrépidité du chaton.

Ensuite, nous sommes retournés travailler.  ET le weekend suivant, il a récidivé.  Alors j’ai cru avoir un chat suicidaire.  Qui sait combien de fois ça lui était arrivé pendant notre absence???  J’ai perdu le compte de ses vies perdues.  Pas de chance à prendre, j’ai alors décrété que ça ferait un chat d’intérieur!!!

ET c’est sans compter toute les fois ou il est tombé en bas de notre lit, sans aucun coup de pied de notre part ou juste les fois qu’il essayait de sauter sur le lit pour finalement tomber sur le dos…  Ou  les innombrables marches qu’il a manqué quand il a ENFIN osé descendre de son propre gré (et non pas par obligation, du haut de celles-ci…) dans le gros méchant sous-sol.

Y a ses mouvement jamais fini ou il s’endort en plein milieu…  Comme lorsqu’il cherche à venir me rejoindre sur le sofa en passant par la chaise berçante, mais ou en 2 secondes il fini par s’endormir entre cette dite chaise berçante et le sofa.  Pour finalement tombé sur le sol parce que bien sûr, son mouvement n’ayant pas été terminé, il se retrouve à tomber dans le trou entre les deux accoudoirs…

Je vous raconte pas le nombre de fois ou lui donnant des croquettes je l’entends arrivé pour finalement me rendre compte qu’il est debout, à 4 pas de moi, les yeux dans le beurre, la tête lourde et  les pattes flageolantes et qu’encore une fois, il vient de faire la passe du minou qui dort.

Ou quand je fais le souper, il vient se coller à mes jambes.  Alors que je le crois en manque de calins, je me rend compte qu’il a la tête qui penche par en avant et que trop content de retrouver sa mère adoptive, il s’est encore endormit au beau milieu de nulle part.  Au risque de se faire botter dans les côtes par moi qui essaie de me dépêcher à faire à souper à une heure décente.

Vous en voulez encore???  Je le soupçonne aussi de n’avoir aucun sens des distances. 

Comme ces fois ou on se penche pour le flatter sous le ventre alors qu’il marche .  ET que de bien-être, en voulant se mettre en boule, il se cogne la tête sur le plancher.

Ou quand il veut sauter sur mes genoux, quand je suis assise sur le sofa et que la table est très rapproché, il va quand même essayer de sauter, même si ça veut dire pour lui de se cogner à tout coup la tête sous la table.   Il me regarde et à ce moment, a voir ses yeux, j’ai des doutes qu’il est parfaitement au courant de son incapacité d’être un chat qui se respecte. Ou quand il est sur cette même table (avec une distance de 3-4 pouces avec le sofa) et qu’il a les pattes du devant sur le sofa, il peut passer un bon 5 minutes à pédaler dans le vide parce qu’il ramène pas sa patte assez loin par en avant!  J’ai l’impression qu’il n’a aucun orgueil.  Un chat qui se respecte aurait sûrement fini par comprendre que si ses pattes du devant on passé, celles du derrière devraient être capable de suivre aussi.

OU quand il se lave, dans la salle de bain, il se penche et BANG! la tête qui se cogne sur la laveuse.  Ou pour réussir à sortir, il se frappe le nez dans la porte quand on essaie de la fermer…

Un chat normalement constitué, quand il voit la porte du frigo se refermer sur lui se tasserait.  Lui, non.  J’ai déjà essayé…  Il se retrouve la tête dans le frigo et miaule même pas en se tortillant pour essayer de se sortir du pétrin.  Non.  Il attend juste que ça passe.

Papa Coq m’a souvent accusé de ne pas regarder ou je marchais, ce qui selon lui, expliquerait pourquoi j’ai toujours l’impression de donner des coups de pied à mon pauvre chat…  (Quasiment comme dans un meilleur remake du Zohan ou ils jouent au Aki Chat.) 

C’est qu’il a juste pas la conscience du danger je crois.  VA expliquer ça à mon Chéri de Coq.

Foutu chat qui se plante en l’espace d’une seconde dans tes jambes quand tu entâmes les 2 petites marches de ton  »split-level ».  J’ai souvent cru qu’il allait me faire perdre mon bébé en me faisant tomber.  ÇA y est.   Je sais.  C’est le chat du diable, comme le petit Damien…  Ou il s’arrange pour être seul à tout avoir.  Pas de bébé, plussss d’affection!!! 

Son hamster a lui, il va de reculons.  Je suis sûre… 

Ça expliquerait pourquoi il doit absolument venir nous rejoindre quand on est au toilette… Même en pleine nuit.  Ou quand il attend patiemment que Papa Coq sorte de sa douche matinale.  Ou que dès le moment ou il commence à ronronner, alors qu’on dort, il doit absolument nous passer sur la poitrine pour mieux débarquer du lit.  Hey, essaies de faire comprendre à un chat que c’est justement quand tu es assez bien pour ronronner que tu te quantes que tu bouges pu!!!  Ou qu’il peut passer 5 minutes à sauter après la poignée de porte ou visiblement il n’y a rien de bien amusant pour un chat qui se respecte…

Oui, mais là, le petit chat, il va pogner son air.  Parce que demain soir, le jeune matou va devenir castrat sans griffe.  Bon, je sais que c’est pas la meilleure des affaires pour eux de se faire dégriffer, mais bon, c’est qu’il n’a aucun retenu ce minet.  Et quand il se retrouve a passer un caillot, il peut se montrer féroce le Gros Minet… sans aucun avertissement au préalable.  Il peut nous sauter desssus et comme il n’a aucune conscience du mal que ses griffes peuvent faire, c’est l’horreur.  Terreur des Mollets, Chat-Lait, rira bien qui rira le dernier!!!  (Si au moins tu pouvais t’endormir au beau milieu de ton attaque…).

************

Read Full Post »

Désolé…

J’ai plein de brouillons d’enregistré, mais je trouve juste pas les mots pour les finir.

J’ai le cerveau en jello.   

Mon hamster a de la misère.  Il trébuche et fait sauter des coches à la roue.  J’ai peur qu’un jour, il s’y casse une patte.

J’oublie les bananes dans mes smoothies matinaux. 

Ma corde à linge, lieu suprême de recueillement hebdomadaire, n’a plus d’attrait à mes yeux.

Mon compost, a qui je cause à quasi tout les jours, malgré mes promesses de le brasser bientôt, reste dans son inertie.

Mes pissenlits?  J’ai eu un petit regain au début de la semaine, mais je n’y suis pas retourné encore.

Non, c’est pas normal.  Je suis sûre que ç’a un lien avec ma coupure de MSN moi…

C’est à suivre….

Read Full Post »

Et oui.  Ça commence.  Parce que moi, chercher des prénoms avant de savoir ce qu’on attend (dans l’option ou l’on veut savoir le sexe) et bien, je trouve que c’est une perte de temps.

Alors on est revenu à la case départ.  Un autre Caliméro en chemin et on a l’impression d’avoir écouler les options avec les 2 premiers. 

On est rendu difficile, faut avouer.  Y a pas mal plus que le prénom maintenant.  Y a aussi la définition.  Car moi, je crois beaucoup au pouvoir des noms.  Parce qu’à ce jour, ceux-ci se sont avérés juste.  2 en 2.  On veut pas prendre de chance pour le 3e.  Bon, je vous entends rire.  Mais je me dis que c’est mieux de croire à la force des prénoms qu’à l’astrologie quotidienne du journal.  À chacun son dada…  😉

Et on fait quoi maintenant???

1)  On va à la bibliothèque de la ville. 

2) On vide l’étagère des livres de prénoms. 

3) On les épluches un par un.

4)  On s’en fait une liste qu’on donnera à Papa Coq par la suite.

5)  Celui-ci en fera le tour, en les quotant – -, -, +-, + ou encore ++.

6)  On reprendra la dite liste en rayant les – – et les -. 

7)  Si la liste comporte encore trop de prénoms, les +- aussi seront éliminés.

8.) Et on cogitera sur les noms qui restent.  Selon leur définition.  Leur consonnance avec le noms de famille ou leur popularité.

9) Et on attend le jour J.  En espérant que la face du petit matche avec l’un des prénoms choisit…

😉

Read Full Post »

Ça déboule ces temps-ci…

Trop de choses à faire, à raconter, si peu de temps pour écrire…

***************

C’était mon écho vendredi dernier.  C’est temps-ci, j’ai une nouvelle lubie.  Quand on me demande ma préférence (euh, un bébé en santé?) j’arrive pas à m’enlever de la tête que tant qu’a souhaiter quelque chose, j’aimerais bien un autre aux yeux bleus.  Blond ou brun, m’en fout un peu.  JE VEUX DES YEUX BLEUX!!!

Bon, c’est pas que j’aime pas mon petit ténébreux brun de partout, c’est juste que je ne peux m’imaginer en avoir 2 comme lui.  Je veux qu’il reste mon unique…  ET comme j’ai l’impression que mon grand blond, c’est un erreur génétique, dans ma tête, ça se peut comme pas que j’en aie un deuxième pareil.  Alors voilà, un brun aux yeux bleus, ça flash autant…

😉

***************

AH oui!!!!

Le résultat de l’écho vous intéresse?  ON sait pas encore si bébé sera dans les teints de blonds, mais on sait que ce sera un autre garçon!!!

ON n’y voit maintenant que les bons côtés, même si on aurait aimé avoir la petite cocotte qui termine la famille.

***************

C’était le  »pestacle » de danse de Poussin samedi, le 2 mai dernier.  Il a fait ça comme un champion.  Tout sourire.  Il tenait la cadence du pas militaire comme un pro.  Maman et moi, on en a pleurer d’émotion.  C’était à voir.  Pas nous en train de pleurer bien sûr.  Mais lui, qui se la pêtait de fierté.

Mon père, l’a appelé son petit Prince toute l’après-midi.  C’était vraiment sa journée et je crois qu’il a beaucoup apprécié l’attention dont il a bénéficié.

Ceci étant dit, c’était sa dernière.  J’ai eu à le traîner à chaque cours.  Alors mon argument de dernier recours, ça été de lui dire qu’après son spectacle, on ne l’inscrirait plus jamais en danse…  Il en était bien heureux.

***************

Vendredi matin.  Je suis en train d’aider Poussin à s’habiller.  Il niaise et j’ai pas le temps de me battre pour qu’il se dépêche.  Alors je l’aide à mettre ses bobettes.

Il me demande quand sera son prochain spectacle.  Ah ben r’gardes donc ça.  Il y a prit goût le p’tit crasse.  M’en doutais bien qu’il aimerait cette attention.  Instinct maternel j’imagine…

Je lui explique que pu de cours de danse, pu de spectacle.  Oh…  La face lui a changé.  Que cela ne tienne.  Il recommencera les cours.  Tout pour être vedette que je me dit.

A moins que le théatre corresponde plus à son style?  Faudra que je me renseigne…

***************

Fête des mères.  Hier.   Petit Poulet n’attends que le levé pour pouvoir m’offrir son cadeau.  6h15 du matin, il se pointe sur le côté de mon lit.  Tout prêt.  Moi, dans un élan égoiste et sans coeur je le retourne.   »Plus tard mon coeur, je veux encore dormir. »   Je referme les yeux.  Les remords me prennent.  Il attend ce moment depuis une semaine et moi je lui dit que je suis trop fatiguée!!!  Cibole que je me trouve pas d’allure par moment…

Alors je me relève…  Ah crime.  Récitation d’un petit poème sans erreurs ni pause.  Un bon 3 minutes à réciter.  C’est qu’il est champion mon ainé!!!  Les larmes coulent toutes seules.  Ça y est.  Ça me met encore plus mes remords dans la face.  Dire que je voulais dormir alors que lui mijotait ça depuis quelques semaines…  J’ai jamais prétendue être parfaite.  Mais ça, ça fait fond du baril je trouve.

En tout cas.  C’est décidé, cette semaine, je ne dirai pas non à ses demandes pour jouer  »une p’tite game » avec moi.  Je lui dois bien ça, même s’il le sait pas encore.

ET dans son cadeau, il y avait une liste.   »Qu’est-ce qu’une maman pour toi? »  Chacun des élèves de la classe y avait leur réponse.   »Une maman ça aide ».   »Une maman, ça fait des commissions »…  Petit-Poulet, lui, avait répondu:  »Ma maman m’aime ». 

Le coeur me sert encore.  C’est qu’il est songé mon coco.  Et en plein dans la cible.  (Et pis essayez, vous, de mettre autant de m et de a dans la même phrase…)

***************

Finalement, après avoir gracieusement accepté de réciter son petit poeme devant la parenté au complet, par deux fois, je me demande si c’est pas lui qui aimerait le théatre…

Read Full Post »