Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juillet 2009

5-20-25

C’est ce qui me reste de  »working days ».

5 jours avant les vacances et seulement 20 à mon retour…

J’aime mieux compter les jours travaillés que les dodos. 

 J’sais pas pourquoi, je me mélange toujours dans le décompte des dodos qui restent.  Suis une mère pourrite qui sait pas compter.  ET si en plus je me tape une siesta, et bien là, mon cerveau s’y retrouve plus.  Faut que je m’adapte à mes limites intellectuelles.

Et pis pour les enfants, c’est pas mal plus facile de dire au lever  »Poussin, reste 6 jours de garderie » et au coucher,  »Poussin, reste que 5 jours de garderie ».  J’ai ainsi l’air d’une magicienne qui fait passer les journées plus rapidement…  Admiration sans borne de leur part, je vous jure!!!

😉

Publicités

Read Full Post »

Grand Traumatisé.

Et wouala.

Le premier de deux verdicts est tombé. Son vet qui vient au domicile pour les vaccins, s’est prononcé; mon George, il est poly-traumatisé…

Alors qu’on se voyait déjà signé pour LA piqûre lors du rdv de cet après-midi, on nous annonce qu’il reste un peu d’espoir. Mais que ça prendra encore pas mal de patience.

Notre minou devra subir un reconditionnement. Total. Donc il devra rester longtemps dans son 3 pieds carrés d’espace. Une sortie par jour pour le dégourdir et aux premiers signes de yeux qui ferment, hop, on le retourne dans son univers qui le réconforte. C’est à dire pas trop longtemps (non, je blague, il est moins pire à mesure qu’il vieillit).

Une fois qu’il se rappellera pour de bon à quoi sert une litière, faudra que Papa Chat (gracieusement rebatisé pour la cause) lui montre à nouveau à enterrer ses cacas. Mais cette inaptitude ne vient pas de son traumatisme, mais serait dû aux nouvelles sensations de ses papattes.

Ceci étant dit, Papa Chat est à 13 minutes du rdv avec le vet qui l’a opéré pour avoir un second avis médical.

Pas parce qu’on met en doute le premier verdict, mais juste parce que le rdv était déjà pris quand on a pensé à appeller la première…

Y a de l’espoir dans l’airrrrrrr ai ai aiiirrrrrr!!!!! (Prendre ici la voix de Martine St-Clair)

J’ai peut-être pleuré une nuit complète sur la perte de mon George, jumeau cosmique de mon Poussin, pour rien…

😉

Read Full Post »

Un weekend à oublier.

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, je me réveille à mon heure habituelle pour aller changer mon poisson d’eau.

L’air climatisé fonctionne.  Les fenêtres sont toutes fermées. 

BOUM BOUM BOUM.  Ah ben crime.  J’entends la grosse  »basse » de la musique de party des voisins à notre gauche.  Comme nous sommes situés au coin d’une intersection, notre voisin, et bien il est situé de l’autre côté de la rue.  Alors pour entendre si bien sa musique, elle doit être forte…

3h.  3h30.  4h. 

Ah cibole.  Ça y est.  Je ferai ma première plainte officielle à vie contre un voisin.  J’appelle la popo.

4h30.  5h.  5h30.  6h.  6h30.  Je m’endors enfin.  Le party est fini, la musique s’est éteinte.

Papa Coq dit s’être rendormi quand le volume a été baissé.  On assume donc que la police est venu faire son tour.  Le lendemain, je reçois un appel de la police qui s’excuse bien bas de ne pas avoir pu se présenter puisqu’il y a eu un gros accident routier pendant la nuit…  Dire que ça avait pris tout mon p’tit change pour faire leur numéro…  Grosse émotion perdu…

😉

N’empêches que la journée tourne et que j’ai un gros déficit de sommeil…

Vous serez tout de même heureux d’apprendre que j’y ai survécue.  Dimanche, face au visage implorant de Petit Poulet, j’acquiesce à sa demande d’appeller un ami.   »Ça les tiendra occupé » que je me dit, espérant ainsi m’écraser et pouvoir relaxer.  Enfin.  Premier copain est pas là.  Le deuxième ne se peut plus et rapplique en moins de 2.

Mon cauchemar commence là.  J’ai découvert qu’il y a bien pire que du boum boum toute la nuit.  

Il commence par faire le tour de la maison.  S’extasie sur les jouets.  Jusque là, ça va.  Je supporte très bien que les enfants jouent, courent, soient un peu turbulents, parlent fort.  Même dans ma maison.  Ils ont de l’énergie.  Je vis très bien avec ça et si ça se trouve, je trouve même ça charmant.  Même si à première vue, il y allait un peu fort sur le criage.

Mais là, arrêt brusque devant la cage de mon Cockatiel, Pookie de son prénom.  Cri strident.  De la part de l’ami bien sûr.  Ma Pookie, elle est tranquille comme le reste de la famille.  J’ai aucune peur pour les petits doigts d’enfants.  Elle n’attaquera jamais sauf en cas de surstimulation.

ET le voilà qui lui crie;  »TU vas me répondre ou je te TUE!!!! »

EUH….  Regardes-moi bien dans les yeux petit garçon, question de voir que tu comprends bien mon message, ici, tu parles pas comme ça.  Encore moins avec de tels mots et encore moins crier après mon oiseau (ou n’importe qui) comme ça.  J’accepte pas ça dans mon poulailler. 

Il doit pas se faire parler dans le blanc des yeux trop trop souvent…  Il évitait mon regard au max.

Bon, je vous passe le traitage de nom envers Poussin qui voulait suivre son frère et son ami.  Patate par-ci, patate par là…  En plus de ses cris qui se poursuivaient… et de ma pression qui montait. 

Wô monsieur.  Y a des règles ici et TOI, tu les changeras pas.  Le petit frère, y va vous suivre jusqu’a ce qu’il est l’âge d’avoir lui aussi ses propres amis.

Tu sors des jouets ben tu les ranges.  Surtout si tu as pas joué avec et que tu les as sortis dans ta fébrilité de tout voir et tout toucher.

C’est là que j’ai décidé de les envoyer dans la piscine…  Les voisins doivent avoir cru qu’il y avait 30 enfants dans l’eau. 

Je vous fais la promesse formelle de ne plus JAMAIS chiâler contre Petit Poulet parce qu’il s’amuse en haussant le ton.  Parce que finalement, y a absolument rien là.

ET l’autre qui me dit, après mon avertissement d’arrêter la baignade si le ton se baissait pas, que c’est parce qu’il s’amuse qu’il crie autant… ET me voilà qui répète pour la 10e fois qu’on peut s’amuser sans crier…  J’me peux pu.  De drôle d’idées me viennent en tête…  Combien de temps peut-il rester la tête sous l’eau????

**********

Finalement, retour dans la maison.  Trouve mon pauvre minou qui profitait d’une de ses trop courtes périodes de liberté.  Poussin qui le prend comme à son habitude, comme on prend un bébé.  Le chat, il lui passe tout à Poussin…  Mais quand l’autre lui a arraché des bras et que j’ai vu que les oreilles de mon pauvre ti-menou déjà assez fucké de même s’en allaient vers l’arrière je lui ai demandé d’aller le mettre sur mon lit…

Bon, y a fallu que je répète 3 fois et que finalement je crie pour que ça se fasse.  ET le voilà qui part à l’exploration de ma chambre.  Bon.  Je t’ai demandé de poser le chat sur le lit et de sortir.  Comme je t’ai dit plus tôt que c’était interdit d’aller dans ma chambre… (faut dire que pour aller porter George sur mon lit, ça prend qu’un pas, donc c’était clairement pas une invitation à l’exploration).

Et le voilà qui me répond:  »Ben si tu veux pas qu’on aille dans ta chambre, fermes ta porte. »

Ah ben chose.  Inutile de dire que je voyais noir.  C’est quoi cette tendance à répondre à des adultes???  Si t’es pas prêt à écouter les consignes, tu retournes chez-vous.  S’tu clair?  Je crois qu’il a compris à ce moment là qu’il avait atteint ma limite….

Ok, je sais.  J’aurais dû lui montrer la porte ben avant.   En tout cas.  Son père a fini par arriver.  Dieu merci.

J’en suis ressortie épuisée de mon après-midi.  Les boys ont eu des céréales pour souper et me suis coucher à 20h.  Pu de forces pour rien faire.

Petit Poulet m’a avoué ne pas avoir aimé son après-midi parce que son ami était trop énervé.  Ouf.  Au moins, il se rend compte que les amis énervés, ça vaut pas cher la livre….

Il s’appelle Justin.  (Me rappeller de rayer définitivement ce nom de ma liste de prénoms pour mon #3).  Et grâçe à lui, j’ai appris une bien belle leçon.

Je ne me rendrai plus jamais à bout de ma patience pour un flot/un ami/un copain de mes poussins qui veut pas se plier à nos consignes, qui manque de respect et qui ne fait pas d’efforts.  3 strikes, t’es out.  That’s it.  Pu JAMAIS.

Je vous jure.

ET la prochaine fois que mon Petit Poulet me fait les yeux doux en me disant que LUI, il peut jamais inviter d’ami parce qu’on est soit trop occupé ou que je suis trop fatiguée, et bien je lui donnerai un formulaire en 3 exemplaires, à faire remplir par le service de garde et par son professeur, attestant la bonne conduite dudit candidat.

Rien de moins.

*******************

Lundi, au retour du camp de jour de Petit Poulet, je lui ai demandé si Justin lui avait parlé de son après-midi à la maison.  Ça aurait l’air qu’il était content de dire à tout le monde qu’il est allé jouer chez Bruno et qu’il arrêtait pas de demander à Bruno de leur dire que c’était vrai.

A ben coudonc.  Y aime mes limites et ma discipline faut croire…

Read Full Post »

Mon engagement…

Les Z’imparfaites de vendredi dernier m’ont inspirer ce matin…

EN tant que maman de 3 garçons, je m’engage à…

*Leur apprendre à garder leurs mains dans leur poche, jusqu’à ce qu’ils aient au moins 16 ans.

*Leur apprendre à garder leur culotte solidement sur leurs hanches, jusqu’à ce qu’ils aient l’âge vénérable de 21 ans.  (Bon, c’est un peu utopique, mais j’ai le droit de m’inventer des accroire, ok??)

*Qu’un NON de la part de leurs blondes veut vraiment dire NON.

*Qu’une paire de souliers de grandeurs différentes chaque matin au pas de ma porte est inacceptable.  Ils devront démontrer une constance amoureuse avant de ramener leurs poulettes à coucher.  (Bon, c’est pas que je suis trop d’accord avec le fait qu’ils amènent coucher leur blonde, c’est que le Papa Coq, lui, n’y voit pas d’inconvénients…)

*Faire comprendre à mes poulets que…

                    -… non, c’est pas parce que la fille leur dit que c’est sa première fois qu’il n’y a pas de chance qu’elle tombe enceinte. 

                    -…non, c’est pas parce qu’elle prend la pilule qu’ils sont 100% protégé.  Et la pilule, si ça ce trouve, on peut dire qu’on la prend sans que ce soit vrai et que de la prendre 2 fois sur 3 n’est pas assez pour qu’elle fasse effet, non plus.

                    -…non, c’est pas parce que vous êtes sans MTS (quoiqu’un dit ITS maintenant, non?) que le condom n’a plus d’utilité.  Y a des accidents qui sont arrivés sur la pilule ça l’air.  N’en déplaise à plusieurs forumineuses qui disent que le condom ne sert qu’a la protection des MTS et que si bébé il y a avec la pilule, c’est à cause de la volonté divine.  (Volonté divine mon oeil que je leur répond)

                   -… le condom, finalement, ça se trouve à être LEUR protection.  Parce qu’une poulette en mal d’amour, ça c’est déjà vu et des adolescentes qui croient qu’un bébé sera la réponse à leur besoin d’amour inconditionnel, ÇA EXISTE aussi.  ET qu’un garçon/homme, si on si connaît un peu, c’est FACILE à manipuler…  ET ma couvée, ben elle échaperra sûrement PAS aux côtés négatifs de sa génétique.

C’est-y pas pire comme engagement maternel, ça???

😉

Read Full Post »

George…

Je suis triste de vous annoncé que George a définitivement sombré dans la folie.

Il ne veut plus rien savoir de sa litière et on doit le contenir dans un espace restreint pour qu’il le fasse, sinon, il fera ses besoins par terre même s’il est juste à côté de sa litière.

Pauvre minou.

S’il y a un spécialiste félin dans la salle, levez la main…

Ses parents adoptifs ne savent plus quoi faire et sincèrement, un chat, c’est fait pour se promener dans la maison avec la famille. Pas pour être en cage. On a déjà Pookie comme familier enfermé…

Read Full Post »